Vous voulez vous faire un cadeau? Pensez à Univers Bleu. Une expérience à vivre – à savourer – dans le moment présent, dont les bienfaits vont au-delà de la détente. Bien au-delà.

C’est à Saint-Sauveur que Linda Deroy et Ghislaine Tremblay ont choisi d’établir la première Blu Room au Canada, une technologie issue de la collaboration d’une visionnaire et d’un médecin équatorien. Puis, avec l’arrivée d’Univers Bleu à Drummondville, Harlène Mansour a joint l’équipe.

Un rêve

Elysium. Ce film futuriste, où il est question d’une technologie qui rétablit la santé du corps, réveille un rêve en Linda : trouver sa « machine pour guérir ». À la fin du film, émue et convaincue, elle a proclamé haut et fort : « Si cette machine existe quelque part, je la veux et je vais mettre moi-même les gens dedans. » Un appel du cœur lancé à l’univers.

Quelques mois plus tard, alors qu’elle suit une formation de JZ Knight, créatrice de la Blu Room, Linda entend parler de l’invention. Et voilà. « C’est ma machine! Et elle va s’en venir à Saint-Sauveur. » C’est ainsi que, depuis mai 2016, plus de 18 000 séances ont eu lieu dans une des deux Blu Room d’Univers Bleu au Québec. Sage âme et d’une sensibilité unique, Linda souhaite, de tout cœur, que le plus de personnes possible puissent en profiter. « Le monde a besoin de « wow » », souligne-t-elle. Et c’est ce que l’expérience offre.

La science avant tout

Grande pièce octogonale, dont l’intérieur est recouvert d’acier inoxydable poli offrant un effet miroir à 360 degrés, la Blu Room accueille une technologie avant-gardiste, contenue dans les murs, le plafond et le plancher. « Tout ça permet une réflexion de la fréquence », explique Linda. Le tout, allié à la lumière ultraviolette et au son d’un nombre d’hertz bien précis, est choisi avec soin. « Dans la Blu Room, tout est scientifique et basé sur les travaux de Nikola Tesla; ça n’a rien d’ésotérique », précise la propriétaire. On parle plutôt de physique quantique.

Précieuse vitamine D

Pendant les premières minutes de la séance, les rayons UVB à bande étroite sont mis à profit. Au contact de la peau, ils déclenchent dans le corps une production accrue de vitamine D (jusqu’à 30 000 UI). « C’est majeur et c’est très important. Quand on vit avec une carence de vitamine D, ça touche toutes les dimensions de la personne : physique, psychologique, émotionnelle et même spirituelle », spécifie Linda.

Pourquoi entrer dans la Blu Room?

Pour relaxer profondément, apaiser le stress et l’anxiété, soulager des inconforts persistants. Pour augmenter la joie, car la technologie active la sécrétion d’endorphines par le cerveau. « Quand la joie est présente, les tempêtes émotionnelles se calment », souligne Linda. Pour favoriser la concentration, accroître la créativité et élever la conscience. Tous ces bienfaits proviennent de témoignages d’utilisateurs de la Blu Room. « Pour optimiser le bien-être, retourner à votre essence, vous couper un moment de l’environnement du quotidien. » Entre autres.

Univers Bleu est un lieu humain et ouvert, tant sur soi que sur l’autre. L’accueil est exceptionnel, fait dans le partage et la gratitude. Linda, Chantal, Marie-Josée, Nancy et Denise participent activement à rendre le moment bénéfique et inoubliable. Pour le vivre pleinement, on vous invite à vous ouvrir à l’aventure.

20 minutes où « tout est possible »

Tout est suspendu l’espace de 20 minutes. Une musique élève l’âme et prédispose à se concentrer sur ses objectifs personnels. On peut se réinventer une vie, visualiser un corps en santé; on utilise le pouvoir de l’intention pour s’imaginer là où l’on voudrait être. « Tout est possible », vous dira Linda. Croyez-y.

Pour information, on peut appeler au 450 240-0032 ou consulter le site Internet www.universbleu.ca. À Saint-Sauveur, l’établissement est situé au 41 rue Filion.

Par Marie-Claude Marcotte