Éric Lemieux et Annie Riendeau du Mouton Noir ont toujours entretenu une relation d’amour avec le café et ils ont pris la décision de se commettre davantage à ce produit du terroir alors que la pandémie forçait la fermeture de leur café bistro. C’est dans le cadre d’une entrevue masquée qu’Éric a généreusement dévoilé les secrets du tout nouveau projet VOX Micro-Torréfacteur!

Depuis plus de 10 ans, le Mouton Noir fait la promotion du café de spécialité en invitant ses clients à découvrir ses micro-torréfacteurs préférés. Les produits régulièrement au moulin tels que Zab, Kohi, Pilot, Phil & Sebastian, etc. participent tous à améliorer les conditions de travail des fermiers, cueilleurs et intervenants qui nous permettent de savourer un bon moment en bonne compagnie ou seul avec sa tasse.

Éric a entamé plus sérieusement il y a un an l’exploration des possibilités illimitées du développement des grains par la torréfaction et a beaucoup appris de celui qu’il considère comme le gourou des torréfacteurs Scott Rao. Grâce à l’acquisition de sa Mill City Roaster, il a déjà commencé à partager le fruit de ses expériences avec ses fidèles clients.

En effet, si la date de la réouverture officielle reste encore un mystère pour l’équipe de l’établissement, Éric et Annie ont lancé les Journées café spontanées les samedis et dimanches. Pour l’instant, trois options s’offrent aux amateurs et aux curieux : des cafés équitables du Rwanda, de la Colombie et du Guatemala. L’original emballage turquoise et son contenu font fureur et les sacs s’envolent déjà comme des petits pains chauds. La vente en ligne devrait être disponible sous peu. Des produits de beauté et délices gourmets dérivés du café, imaginés par Annie et Mirka, fille aînée du couple, verront également le jour sous peu.

« VOX Micro-Torréfacteur s’engage à servir uniquement des cafés qui se sont rendus au Mouton Noir en respectant un grand souci de solidarité et d’équité avec les producteurs de café, en limitant le plus possible les intermédiaires, explique Éric Lemieux. Les cafés VOX seront toujours achetés par des importateurs qui partagent cette vision. Les grains que nous proposons sont soigneusement choisis et répondent à plusieurs critères : traçabilité, 100 % Arabica (avec un score de qualité de l’industrie entre 80 % et 100 %), respect du terroir et des saveurs d’origine, transparence et durabilité. »

Parce qu’ils ont à cœur de partager leur passion, Éric et Annie promettent, dès que les consignes sanitaires le permettront, des formations pour démystifier l’art de la torréfaction ainsi que des ateliers de dégustation grâce au cupping. Cette méthode permet de dégager le profil olfactif et gustatif d’un café pour déterminer sa qualité, comme on le ferait avec un bon vin.

« Je souhaite également faire découvrir aux clients différentes méthodes d’infusion et d’extraction pour arriver à une tasse de café qui met en valeur la torréfaction, telle que le poor over. Nous vendons d’ailleurs maintenant des Chemex sur place », ajoute Éric pour qui cette méthode apporte des saveurs différentes, permet de retrouver le goût d’origine et déclasse déjà l’espresso dans plusieurs chaumières.

« C’était un rêve de longue date de devenir torréfacteur, j’aime le côté artisan, j’apprends beaucoup! Pour moi le café est un produit du terroir et il est synonyme de rencontre et est rattaché à un moment de partage. » – Éric Lemieux, copropriétaire du Mouton Noir et idéateur de Vox Micro-Torréfacteur

Sur Facebook : www.facebook.com/VoxVD/