La galerie adéloise Atelier 85 présente pour une 5année son exposition annuelle à la Place des citoyens de Sainte-Adèle. Du vendredi 24 mai au lundi 3 juin, c’est sous le thème Nouveautés Émergence que les passionnées d’art tout comme les néophytes curieux pourront découvrir les artistes Pierre Deslandes, Ani Müller, Guylaine Forget, Patti Fontaine, Anne-Marie Langevin et Algis Kemezys.

« Cette année, j’avais envie de proposer une expo rafraîchissante qui s’adresse à tous, pas seulement aux collectionneurs; de partager et promouvoir le travail d’artistes singuliers qui me touchent et me fascinent par leur originalité, autant par leurs œuvres en soi que dans le cadre de leur démarche, des matériaux et du support utilisés, confie André Lamarche, propriétaire de la galerie d’art Atelier 85 et commissaire d’exposition. Aussi, j’ai voulu rassembler en un seul lieu des artistes toujours vivants et accessibles avec qui il est possible d’échanger. »

Le vernissage qui se tiendra le samedi 25 mai de 17 h à 20 h sera une belle occasion de venir discuter avec les artistes autour d’un verre de vin. Le commissaire André Lamarche, le préfet André Genest et la mairesse de Sainte-Adèle Nadine Brière seront également présents.

« L’exposition est toujours une opportunité de discuter avec les gens en toute ouverture, souligne l’artiste peintre Pierre Deslandes, qui en sera à sa 2participation à l’exposition annuelle d’Atelier 85. C’est aussi très enrichissant de plonger dans les univers d’autres artistes et de découvrir leur façon de voir le monde et de s’exprimer. »

Une ville d’art!

Rappelons que l’exposition Hudon il y a quatre ans avait permis d’accueillir 2 000 visiteurs. En 2016, Riopelle et ses amis avait permis de plus que doubler les visiteurs (4 500) et en 2017 et 2018 les expositions Loth-Slatkoff-Deslandes et Nos illustres disparus ont rejoint plus de 3 000 amateurs, positionnant la ville de Sainte-Adèle comme un incontournable pour les arts visuels dans les Laurentides.

L’exposition sera ouverte de 12 h à 20 h, tous les jours jusqu’au 3 juin.

Les artistes

Artiste en arts visuels depuis plus de vingt ans, Pierre Deslandes s’initie très jeune à la beauté de la nature grâce à l’observation des fleurs que son père cultivait. Les tableaux qu’il présente sont l’aboutissement de très nombreuses années de recherche, mais surtout de travail sur la matière et la forme.

Née en Allemagne, Ani Müller peint depuis l’âge de huit ans. En utilisant une image d’elle-même ou d’un proche ou d’une vieille revue, elle intervient afin d’en modifier l’idée première. Sa combinaison de collage et de peinture ou de dessin donne un effet trompe-l’œil, venant déjouer le spectateur.

La Torontoise Patti Fontaine trouve son inspiration dans la forêt et elle s’intéresse au mouvement, à la lumière et à l’énergie, en utilisant couleurs et textures. L’acrylique lui offre la versatilité de communiquer ses émotions et l’essence de la nature.

Dès son jeune âge, Anne-Marie Langevin découvre le plaisir de la construction textile à travers une diversité de techniques. Costumière en cinéma pendant 30 ans, l’agencement des textures, des fibres et l’attrait pour une panoplie de matières guident sa création artisanale.

Algis Kemezys est un photographe et cinéaste de renommée internationale qui a élu domicile à Sainte-Adèle. Il a trouvé sa plus grande inspiration sous l’eau du lac Rond. Les résultats sont des photographies aussi fascinantes que n’importe quelle image sous-marine.

L’artiste peintre et horticultrice Guylaine Forget vit dans les Laurentides au cœur de la nature et s’inspire des fleurs et des végétaux dans ses créations. La beauté des paysages l’amène à travailler l’huile en direct.

Par Sandra Mathieu