Un moment hors du temps

Mélissa Dupras et Paul Charpentier sont les propriétaires de l’atelier d’horlogerie et bijouterie de Sainte-Adèle O-Temps-Tic. Quiconque visite leur commerce de la rue Valiquette s’assure d’y faire des découvertes stupéfiantes qui intéresseront autant les néophytes que les grands collectionneurs.

Au-delà des mille et un trésors du passé, montres, horloges, bagues et pièces de collection, c’est surtout l’atmosphère authentique qui justement charmera les curieux, et qui pousse les habitués à revenir régulièrement. Que ce soit pour discuter de trouvailles ou de souvenirs, Paul et Mélissa créent une ambiance à leur image, passionnée et vraie.

« Avoir accès directement à l’artisan professionnel est une chance rare de nos jours. C’est exactement ce qu’on a voulu faire ici, en donnant directement accès à Richard, bijoutier d’expérience qui a eu pignon sur rue dans ce local pendant des années, et à Paul, horloger diplômé depuis 2008 », explique Mélissa.

Paul Charpentier vient d’une lignée d’horlogers de pères en fils, dont il est la quatrième génération. De son arrière-grand-père jusqu’à lui, en passant aussi par ses oncles et ses cousins, le savoir-faire s’est transmis, mais aussi, l’amour du métier.

« L’horlogerie, c’est très particulier. Une sorte de mécanique miniature », souligne celui qui joue dans les entrailles d’objets souvent très précieux pour leurs propriétaires. Les clients viennent de partout pour discuter avec Paul, qui se fait un honneur d’effectuer tous les travaux sur place. Il possède une expertise unique et un œil attentif pour ce qui est de repérer notamment les montres de collections, dont il possède de nombreux modèles rares.

« L’horlogerie, c’est très particulier. Une sorte de mécanique miniature », souligne celui qui joue dans les entrailles d’objets souvent très précieux pour leurs propriétaires. Les clients viennent de partout pour discuter avec Paul, qui se fait un honneur d’effectuer tous les travaux sur place. Il possède une expertise unique et un œil attentif pour ce qui est de repérer notamment les montres de collections, dont il possède de nombreux modèles rares.

Des objets porteurs d’histoires

« C’est le bouche-à-oreille qui a fait notre popularité », affirme Mélissa, y allant d’une touchante anecdote pour illustrer à quel point les clients satisfaits développent une confiance et une reconnaissance envers leur travail, n’hésitant pas à les référer avec conviction par la suite.

Elle relate qu’il y a peu de temps, une dame est venue porter une boite à bijoux avec une petite ballerine qui n’avait plus dansé sur la musique depuis un bon moment, le mécanisme étant brisé. Ladite boite était un objet de famille ayant environ une centaine d’années, selon Mélissa.

« Quand elle est venue la récupérer, et que pour la première fois depuis très longtemps, elle a entendu à nouveau la musique, un flot d’émotions l’a submergée, c’était tellement touchant! Tout le monde était ému dans le magasin. Des histoires comme celle-là, il nous en arrive tout le temps et c’est merveilleux », raconte Mélissa les larmes aux yeux.

Bien plus qu’un atelier de réparation, la boutique O-Temps-Tic est un coffre aux trésors d’où on ressort avec le sentiment d’avoir côtoyer toutes les époques en même temps, des très modernes propriétaires, à l’antique montre datant des années 30.

« L’horloge la plus âgée qui est passée par la boutique datait de 1764! Elle était signée à l’intérieur! », se souvient Paul, encore impressionné par cette rencontre. Il va d’ailleurs chez ses clients, à la rencontre des horloges trop imposantes pour prendre le chemin de la boutique, ou encore, quand les propriétaires sont eux-mêmes dans l’impossibilité d’apporter l’objet qui nécessite l’attention de l’horloger.

« On a vraiment à cœur d’offrir un service personnalisé », note Mélissa, alors qu’entre justement un couple qui a une montre à faire inspecter par Paul.

O-Temps-Tic
1062, rue Valiquette, Sainte-Adèle
(450) 229-5918