Photographe depuis 20 ans, le Sauverois Paul Mackay est toujours en quête du cliché parfait. Que ce soit une personne, un paysage, des structures ou des objets, il est toujours prêt à sortir de sa zone de confort pour arriver à ses fins! Celui à qui l’on doit la magnifique signature visuelle de Ti-Mousse dans brousse Laurentides a accepté de répondre à nos questions indiscrètes!

Quel est ton moment préféré de la journée pour prendre des clichés?

C’est tôt le matin quand le soleil vient de sortir de l’horizon. Même chose pour le soir au coucher de soleil, la lumière est plus douce et ça donne un wow aux photos.

Selon toi, quelle est la qualité essentielle d’un bon photographe d’aventure?

Sortir de sa zone de confort : monter dans un arbre, se coucher par terre, aller où les gens ne vont pas… Trop souvent les gens prennent les mêmes clichés. Pour sortir du lot, il faut sortir des sentiers que l’on connaît.

Quels trucs de base donnerais-tu aux photographes néophytes pour réussir une séance de photos dans un contexte de plein air?

Si vous le pouvez, retournez au même endroit le matin, le soir, quand c’est nuageux, après la pluie… La photo c’est un peu être au bon endroit au bon moment, parfois nous pensons avoir LA shot mais vous serez étonné de voir qu’on peut faire encore mieux que la précédente.

Pour voir le travail de Paul : Paul Mackay photographie sur Facebook

Votre lieu photogénique!

Et vous, quel est votre endroit préféré pour jouer au photographe? Envoyez-nous (smathieu@inmedias.ca) un cliché que vous aimez particulièrement en plein air dans les Laurentides ou dans l’Outaouais, identifiez le lieu et décrivez le moment dans une courte légende. Vous pourriez retrouver votre photo dans notre prochaine édition!