Après quelques kilomètres sur une route de terre au cœur du canton d’Harrington, municipalité voisine d’Arundel et de Wentworth, on arrive dans l’antre de l’écovillage Terra Perma, en bordure de la rivière Rouge. Une dizaine d’hébergements éclectiques et écologiques stratégiquement répartis sur 40 acres permettent aux villégiateurs d’arrêter le temps et d’également jouir de la quiétude d’un parc forestier de 200 acres.

Lors de notre séjour, le feu crépitait déjà quand nous sommes entrés dans le Terrasol. Ce gîte écologique inspiré par le travail de Michael Reynolds, architecte avant-gardiste, et construit sous la supervision d’étudiants de l’académie Earthship, est la preuve concrète de ce qu’il est possible de réaliser avec des matériaux naturels et recyclés, un bon lot d’efforts et une dose de créativité!

À moitié enseveli dans une pente exposée au sud, le gîte emmagasine la chaleur pour le plus grand confort de ses occupants en tirant parti de la course du soleil et des qualités thermiques du sol. Plus de 200 pneus et 400 bouteilles de verre sont incrustés dans la construction.

En plus du confort et du côté éducatif et inspirant du lieu, ce qui m’a impressionné et ému c’est le silence complet qui y règne. En soirée, le ciel parfaitement dégagé de ce début d’hiver nous a permis d’admirer les étoiles sans aucune pollution lumineuse. De quoi tomber dans les bras de Morphée bien ressourcés!

Au petit matin, Samantha Richer, responsable du projet écotouristique, a pris le temps de m’accompagner pour explorer les environs, marcher autour du lac et découvrir en version hivernale le grand jardin ainsi que les serres, zieuter le magasin général, le centre de bien-être, le bloc sanitaire (douche chauffée par le soleil l’été) et la cuisine extérieure ouverte en période estivale. Nous avons eu l’honneur de goûter quelques délicieux produits de la place : sirop d’érable, sauce chili et miel au raifort; en vente au marché fermier d’Arundel.

Bien plus qu’un projet écotouristique

Terra Perma est également une communauté résidentielle et d’éco-entrepreneurs en développement. Permaculture, forêt nourricière et centre équestre sont également au cœur de ce projet communautaire. En soi, la mission de Terra Perma est de préserver l’habitat naturel et de promouvoir le développement durable.

Parc Forêt

En plus des quelque 1 000 acres de terres de la Couronne reliées à son territoire, Terra Perma a son propre parc forestier de 200 acres (qui va en croissant) géré par la fondation Terra Perma. Située au cœur de Terra Perma, cette zone renferme des habitats fauniques intacts et des corridors naturels, et assure le maintien de l’écosystème. Ce réseau croissant de sentiers privés (actuellement plus de 30 km) serpentant à travers cette aire vaste et protégée. Les nombreux accès aux lacs et les vues sur la montagne ajoutent au plaisir des nombreux sites propices à la détente dans la nature.

Le saviez-vous?

Il est possible de louer ces habitations conçues et construites écologiquement pour une nuitée, une semaine ou un mois. On y trouve des yourtes, des maisons rudimentaires, des mini-maisons, des caravanes Airstream, des pods, une cabane prospecteur, etc.

Info : www.terraperma.ca