Yannick Proulx, collaboration spéciale

Parc Linéaire le P’tit Train du Nord : une sortie en plein air aux impacts grandioses!

Homme vêtu d'un t-shirt blanc, sac à dos et autres équipements de randonnées avec en arrière plan des arbres et une pancarte de la route Verte n.2
(Photo Kevin Lemaire)
Depuis le 15 avril dernier, je me promène avec mon sac à dos, mes bâtons de marche, ma tente et tout ce dont j'ai besoin pour vivre une randonnée de longue durée exceptionnelle. Mon objectif est de parcourir le plus long sentier au monde, le Sentier Transcanadien.

De Cape Spear à Terre-Neuve jusqu’à Victoria en Colombie-Britannique, je me suis rendu à ce jour jusqu’à Orillia en Ontario, en passant par le P’tit Train du Nord, cela représente cinq mois de marche sur environ 5000 km. Je peux vous dire que j’ai vécu de belles histoires sur ce sentier jusqu’à présent.

Sans faire de favoritisme, la plus belle section du Sentier Transcanadien est bel et bien Le P’tit Train du Nord. Pour moi, ce n’est pas qu’un simple sentier pour vélo. C’est un endroit d’une richesse illimitée. En considérant quatre facteurs : notre bien-être physique et mental, les impacts humains, environnementaux et financiers, je vais vous expliquer pourquoi le P’tit Train du Nord est une solution positive pour rendre notre monde meilleur.

En effet, tout comme ma mission de traversée du Canada à pied, le Sentier Transcanadien a publié le 17 septembre dernier une étude sur son site Internet concernant ces quatre piliers.

Commençons par l’environnement

Quoi de mieux qu’une balade à vélo ou à pied pour profiter des magnifiques paysages laurentiens? Une activité facile d’accès près de chez soi, car ce parc linéaire traverse 24 localités entre Mont-Laurier et Bois-des-Filion, pour une distance totale de 234 km. De plus en plus d’usagers utilisent ce tronçon pour se rendre au travail, ce qui a pour avantage de réduire le nombre de voitures sur nos routes déjà bien encombrées.

L’aspect économique du P’tit Train du Nord et ses répercussions

Saviez-vous qu’en 2022, plus de 1,5 million de personnes ont visité les Basses et Hautes-Laurentides grâce au parc linéaire? Ces visites ont eu une retombée économique considérable de 68 millions de dollars pour les commerçants situés le long du parc. Ainsi, en plus de pouvoir économiser sur nos dépenses liées à la voiture, nos loisirs sur le PTDN permettent à des milliers d’entreprises locales de créer des emplois et d’offrir des biens et des services de qualité.

Sortir de la solitude

Ce que j’aime le plus sur les sentiers, c’est prendre mon temps, contempler la nature et saluer les gens qui passent. Il n’est pas rare que lorsque je m’assois à la gare de Saint-Jovite, une personne vienne me rejoindre et que nous fassions connaissance. Après quelques minutes de discussion, c’est comme si nous nous connaissions depuis toujours. Aller à la rencontre des gens ou simplement dire bonjour a des impacts significatifs sur notre humeur et notre santé mentale. En effet, selon le site coeuretavc.ca, une étude révèle que le fait d’être seul peut augmenter de 60 à 70 % les risques de décès dus à des maladies cardiaques. Dans le même article, il propose quatre pistes de solutions pour sortir de l’isolement, dont multiplier les contacts sociaux et écouter de la musique. Quoi de mieux que d’être sur le P’tit Train du Nord pour renforcer les bienfaits sur votre santé physique et mentale!

Pour terminer, imaginez les effets positifs si tout le monde marchait ou faisait du vélo. Les gens seraient plus heureux et en meilleure santé, car une activité physique régulière favorise la préférence pour les fruits et légumes au lieu d’une grosse poutine bien grasse. En faisant plus d’exercice et en sortant de l’isolement, nous réduisons les risques de maladies cardiovasculaires, ce qui entraîne une diminution significative des coûts dans le secteur de la santé. De plus, en utilisant davantage les voies cyclables, nous contribuerions à réduire la pollution de l’air, ce qui aurait un impact positif sur les maladies respiratoires et aiderait à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En outre, cela aurait un impact économique considérable pour la région. Le P’tit Train du Nord rayonne dans tout le Canada. Sur ma route, dans d’autres provinces canadiennes, plusieurs personnes me racontent leurs expériences de vélo, et la plupart disent que leurs plus beaux souvenirs de vélo sont au Québec, sur le P’tit Train du Nord. J’ai la fierté de leur répondre que ce parc est mon terrain de jeu et que j’habite juste à côté.

Que ce soit à pied, à vélo ou en ski de fond en hiver, profitons de ce petit paradis sur terre pour avancer ensemble vers un monde meilleur.

À propos de Yannick Proulx

Animateur et DJ depuis plus de 20 ans, Yannick a toujours su comment rassembler et motiver les gens lors de ses soirées. Désirant avoir un impact plus grand et positif dans sa vie quotidienne, il a décidé de s’orienter vers la marche de longue durée pour être en accord avec ses valeurs, tout en semant de petites graines autour de lui afin d’inspirer ceux et celles qu’il croise sur son chemin. Yannick adopte une approche simple, loin de la quête de performance. Guidé par son intuition et au gré de la providence, terme qu’il a découvert au cours de sa traversée du Canada, il se laisse porter par un état d’esprit axé sur les interactions avec le vivant, l’humain et la nature. Chaque pas qu’il effectue sur les sentiers est un pas de plus vers l’atteinte de nouveaux sommets, tant intérieurs qu’extérieurs.

 

Articles en lien avec ce sujet

Restez à l’affût!
Abonnez-vous gratuitement pour recevoir votre journal directement par courriel.
Un instant...

Merci de votre abonnement!