C’est dans le cadre du Night Ride, le plus grand événement de levée de fonds destiné aux adeptes de vélo de montagne dans la MRC des Pays-d’en-Haut, que la mairesse de Sainte-Adèle a officiellement annoncé les premières acquisitions de terrains qui mèneront à la création du Parc du Mont Loup-Garou, en plus de lancer la campagne de socio financement.

« Je suis extrêmement fière d’annoncer ce soir que la Ville de Sainte-Adèle fera officiellement l’acquisition de 3 terrains lors de la séance du conseil municipal du 21 octobre. Ces 3 terrains représentent 92 acres, soit près de 12 % de la superficie totale du parc. Combiné aux 2 terrains que possède déjà la Ville, ceci correspond à 30 % du territoire convoité pour le Parc et donc, à une plus grande superficie que le Chantecler », a annoncé la mairesse Nadine Brière, devant une foule nombreuse qui s’était rassemblée au Chantecler malgré la température incertaine. De plus, la mairesse s’est empressée d’ajouter que « ceci n’est qu’un début puisque des négociations sont en cours avec les autres propriétaires et nous sommes confiants de pouvoir faire des nouvelles annonces très bientôt. »

Il s’agit donc d’un pas important vers la concrétisation de ce projet, qui impliquera également l’organisme bénévole Plein-Air Sainte-Adèle, qui veille depuis plus de 30 ans au développement du réseau de sentiers de Sainte-Adèle.

Ambassadeurs et campagne de socio financement

La mairesse Nadine Brière a également profité de l’occasion pour présenter les ambassadeurs de la campagne et annoncer le lancement officiel de la campagne de socio financement, dont l’objectif est fixé à 200 000 $. « Cela fait plus d’un an que les citoyens et les amateurs de plein air nous témoignent clairement leur appui pour le projet, nous croyons donc que l’objectif est réaliste, et même qu’il sera dépassé! », dit-elle. Il faut dire que la mort annoncée du réseau de sentiers du Chantecler, en raison du développement immobilier qui devrait débuter au printemps 2020, a créé un sentiment d’urgence chez les usagers.

« De l’avis de tous, la création du Parc du Mont Loup-Garou est la voie à suivre. Sachant que 90 % de notre territoire de plein air n’est pas protégé, il est impératif et urgent de développer un parc qui appartiendra aux citoyens et qui sera à l’abri de tout développement immobilier », poursuit-elle. La mobilisation citoyenne pour ce projet est impressionnante; souhaitons maintenant que les différents paliers de gouvernement entendent le message et mettent l’épaule à la roue », ajoute Mme Brière.

La campagne de socio financement a d’ailleurs débuté sur les chapeaux de roues, alors que près de 7000 $ avaient déjà été recueillis en ligne moins de 24 h après le début officiel de la campagne sur GoFundMe. Des dons corporatifs et personnels ont également été remis pendant la soirée sous forme de chèques, pour une valeur de près de 60 000 $.

Une levée de fonds réussie

L’événement de levée de fonds Night Ride, qui a rassemblé plus de 200 amateurs de vélo de montagne enthousiasmés par les annonces de la mairesse, a quant à lui permis d’amasser une somme impressionnante de plus de 8700 $, qui sera également versée au Parc du Mont Loup-Garou. Les cyclistes, qui s’en sont donné à cœur joie dans les pistes du Chantecler, avant de participer à une soirée bbq fort animée, étaient invités à faire une contribution volontaire pour le Parc. L’an passé, l’événement avait rassemblé près de 250 amateurs de vélo de montagne et avait permis de recueillir 4000 $, qui avaient été versés à l’organisme bénévole Plein-Air Sainte-Adèle.

Les responsables de l’événement tiennent d’ailleurs à remercier les co-organisateurs de la soirée pour leur généreuse contribution : Espresso Sports, Technolodge Atelier Vélo, Roc & Ride, Sports Experts St-Sauveur, Dakine et PRFO Sports.

Le projet de Parc du Mont Loup-Garou en bref

Rappelons que le projet de parc consiste à faire l’acquisition de 9 terrains. L’ajout de ces terres aux deux lots appartenant déjà à la municipalité dans le secteur du Mont Loup-Garou permettra la création d’un parc récréotouristique de plus de 810 acres, soit l’équivalent de 612 terrains de football.

Des sentiers de raquette, ski de fond, fatbike, randonnée et vélo de montagne seront aménagés dans des secteurs dédiés et des infrastructures seront également intégrées au parc. Près de 30 km de pistes sont déjà aménagés dans ce secteur, alors que le refuge du Mont Loup-Garou accueille les sportifs sur le plus haut sommet de la MRC des Pays-d’en-Haut.

La création de ce parc permettra de développer un terrain de jeu 4 fois plus grand que le Chantecler qui, comme on le sait, fera l’objet d’un important développement immobilier à compter de 2020.

Comment faire un don ?

Il existe plusieurs moyens afin de faire un don pour la création et le développement du Parc du Mont Loup-Garou.

  • Par chèque à l’ordre de Plein‐Air Sainte‐Adèle

Par la poste : PASA, 1381, boul. de Sainte‐Adèle, Sainte‐Adèle, J8B 1A3

En personne : Service des loisirs de la Ville de Sainte‐Adèle

  • Via la plateforme de don en ligne

www.gofundme.com/f/parc‐du‐mont‐loupgarou

Photos : Alain Denis