Lors de la séance du conseil municipal du 21 octobre dernier, la Ville de Sainte‐Adèle a confirmé qu’elle procédera à l’achat non pas de 3 terrains – tel qu’annoncé lors de la soirée Night Ride du 26 septembre dernier ‐ mais plutôt de 4 terrains, d’une superficie totale de 313 acres. Additionné aux terrains appartenant déjà à la Ville dans le secteur du Mont Loup‐Garou, ceci représente un territoire de 465 acres, soit 2 fois et demie la superficie du Chantecler.

« Le conseil de ville est emballé d’avoir conclu des ententes pour l’acquisition de 4 des 9 terrains convoités pour le Parc du Mont Loup‐Garou », a déclaré la mairesse Nadine Brière. « Grâce à ces acquisitions, à la formation de notre groupe d’ambassadeurs et à l’officialisation de notre association avec Plein‐Air Sainte‐Adèle (PASA) dans cette aventure, nous pouvons dorénavant cesser de parler de PROJET mais bien du Parc du Mont Loup‐Garou! », ajoute la mairesse.

PASA : un partenaire important

Lors de la séance du conseil, une résolution a également été adoptée à l’effet que la création et le développement du Parc du Mont Loup‐Garou se ferait en association avec PASA. Il a donc été convenu que l’organisme à but non lucratif recueille l’ensemble des dons collectés dans le cadre de la campagne majeure de financement mise sur pied par la Ville. Cet organisme bénévole, qui a incidemment fêté ses 30 ans d’existence le 26 octobre, est un partenaire de premier plan dans la réalisation de ce projet. Les dirigeants de PASA seront notamment mis à contribution pour l’élaboration d’un plan directeur de développement et d’aménagement des sentiers du parc. Leur expertise, leur connaissance du terrain et leur expérience constituent un apport incontournable dans la création du Parc du Mont Loup‐Garou.

Pourquoi s’impliquer?

Le projet de Parc du Mont Loup‐Garou, c’est la volonté de créer, à Sainte‐Adèle, un paradis du plein air et de la nature de plus de 810 acres, soit l’équivalent de 612 terrains de football. La création de ce parc permettra de développer un terrain de jeu 4 fois plus grand que le Chantecler qui, comme on le sait, fera l’objet d’un important développement immobilier à compter de 2020. Rappelons également que 90 % de nos sentiers sont situés sur des terrains privés et donc, qu’ils ne sont pas protégés. Chaque année, nous perdons des portions de sentiers; chaque année, des pistes sont fermées.

En outre, la préservation de ce territoire constitue un moyen incontournable de protéger l’environnement et de préserver la biodiversité. Plusieurs habitats d’espèces fauniques et floristiques s’y trouvent, ainsi qu’une multitude de micro habitats et de milieux humides de tailles et de classes diverses. La création du parc permettra donc de préserver notre patrimoine naturel et de laisser un héritage aux générations futures.

 

Campagne de socio financement ‐ comment faire un don?

Lancée le 23 septembre dernier, la campagne de socio financement a jusqu’à présent permis de recueillir près de 46 000 $, sans compter les dons offerts sous forme de services. La mobilisation citoyenne ainsi que la contribution des commerçants locaux témoignent d’un engouement palpable pour le parc. Les amoureux de plein air peuvent faire un don pour la création et le développement du Parc du Mont Loup‐ Garou :

  • Par chèque à l’ordre de Plein‐Air Sainte‐Adèle

Par la poste : PASA, 1381, boul. de Sainte‐Adèle, Sainte‐Adèle, J8B 1A3

En personne : Service des loisirs de la Ville de Sainte‐Adèle