La Presse Touristique, une équipe pour faire parler de vous

La Presse Touristique réunit les talents de plusieurs professionnels expérimentés dans les domaines du journalisme et de la communication, tous basés dans la région des Laurentides qu’ils connaissent bien et dont ils sont les parfaits ambassadeurs.

Sous l’égide de Michèle Lalonde, l’éditrice, nos journalistes et chroniqueurs vont à votre rencontre pour faire parler de vous en réalisant des reportages inédits. Au fil des saisons, ils partagent également leurs coups de cœur de la région des Laurentides. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs remportés le prix « Reportage touristique de l’année ».

Dans chaque édition, vous trouverez des informations sur l’agro-alimentaire, le plein air, le bien-être, l’habitation et la culture, mais aussi sur les restaurants gourmets et les hébergements douillets des Laurentides, ainsi qu’un calendrier des événements.

Découvrez l’équipe à votre service !

MICHÈLE

LALONDE

Éditrice

Titulaire d’un baccalauréat en Lettres, Michèle a été rédactrice des nouvelles au service français de l’Université d’Ottawa où elle a travaillé sous la gouverne de William « Bill » Boss, l’un des fondateurs de la Presse Canadienne et membre du Panthéon canadien de journalisme. Il l’enverra faire un stage à cette agence nationale pour parfaire sa formation journalistique. Rédactrice en chef de différents journaux régionaux, elle fonde en 1989, en collaboration avec Diane Garand, le journal Vivre dans les Laurentides qui deviendra, en 1997, La Presse Touristique.

MARIE-ANDRÉE DIONNE

Journaliste

Traductrice, rédactrice, journaliste, photographe et webmestre, Marie-Andrée est une autodidacte. Du Théâtre Parminou au Groupes Nuages Communications, de la présidence du Réseau des travailleurs indépendants à la fondation de la Coopérative Laurel Station, son parcours éclectique est axé sur la communication, la coopération, la philosophie et la spiritualité. Elle a écrit notamment dans Guide Ressources, L’Autonome, L’Économique, Croissance Personnelle et L’Édition commerciale. Depuis 2007, elle produit les Échos des clochers pour la municipalité de Wentworth-Nord.

MARIE-CLAUDE MARCOTTE

Journaliste

Habitée et inspirée par les mots, Marie-Claude évolue depuis plus de quinze ans dans les domaines de la communication et de la rédaction. Diplômée au niveau collégial en lettres et langue, c’est à l’université, au baccalauréat en commercialisation, qu’elle trouve sa voie : allier ses aptitudes en rédaction aux communications d’entreprise. Son expérience professionnelle l’a ainsi menée, en 2015, à la création de L’écrit reste. Depuis, elle accompagne les entreprises en les aidant à se faire comprendre, voir et valoir.

MARTINE LAVAL

Journaliste

La carrière de Martine a débuté au journal La Patrie, à Montréal. En tant qu’agent de presse, elle s’est par la suite exercée au langage des communications dans différents domaines et dans les portraits de personnes et d’entreprises. Résidente des Laurentides depuis 2000, c’est son implication bénévole dans la presse communautaire qui lui a tracé le chemin de la presse indépendante pour laquelle elle écrit professionnellement depuis 2010. Culture, gastronomie, entrevues, portraits et dossiers de société sont les sujets qui animent sa plume en tant que journaliste-chroniqueuse.

GENEVIÈVE LAMOTHE

Journaliste

Écrivaine et journaliste dans la région des Laurentides, Geneviève Lamothe écrit des histoires depuis toujours. Elle a publié deux romans pour les 9 à 12 ans, Un génie ? Non merci ! et Tempête en tête, aux éditions Porte-Bonheur. Elle collabore actuellement à la série jeunesse Caméra Danger, aux Éditions Marcel Broquet, au sein de laquelle elle a publié La folle enquête Ferron et Péril sur la montagne en 2012, ainsi que Cauchemar californien en 2015. Elle donne des ateliers dans les écoles par le biais du programme La culture à l’école.

MARYSKA

Conceptrice graphique

Après l’obtention de son baccalauréat en lettres et arts en 1985, Maryska enrichit ses connaissances avec un diplôme de designer/coloriste du Centre Art et Industrie (France). Passionnée par le domaine des communications visuelles, elle obtient en 2007 une attestation d’études collégiales (AEC) en conception graphique (graphisme, multimédia, illustration) du Collège Salette. Elle utilise ses 25 années et plus d’expérience en création visuelle pour ajouter une touche artistique aux projets graphiques web et imprimés.

ÂTMA

Chargée des contenus Web

Historienne de l’art et muséologue de formation, Âtma a orienté son activité professionnelle vers le domaine de la communication en 2010. Elle collabore depuis à la promotion d’événements et d’entreprises : relations presse, contenu de sites Internet, stratégie médias sociaux, animation de communautés… Toujours à l’affût des évolutions technologiques, elle est une alliée indispensable pour le référencement naturel des sites Internet, ainsi que la gestion et de l’animation des pages sur les réseaux sociaux.

FRANCE LÉGARÉ

Représentante

France demeure dans la belle région des Laurentides depuis 1989. Elle a travaillé en tant que représentante publicitaire pour le journal l’Information du Nord pendant quelques années avant d’entreprendre une brillante carrière en immobilier. Les expériences acquises dans les deux domaines au fil des ans, lui permettent d’offrir les meilleurs conseils pour créer un concept stratégique et efficace quand vient le temps de placer une annonce. France est la petite-fille d’Ovila Légaré, un pionnier québécois de la radio et de la télévision. Elle est l’auteure de six livres dont deux, en tandem avec sa mère, Louise Légaré, artiste-peintre.

MARIE-CLAUDE MOQUIN

Représentante en solutions média

Diplômée en Techniques de Tourisme du Collège Montmorency en 2009, Marie-Claude possède maintenant 10 ans dans ce domaine. Elle a travaillé, entre autre, pour Tourisme Québec, la SATQ-FEQ et Tourisme Laurentides. De nature autodidacte et enthousiaste, son parcours professionnel  lui a aussi permis d’évoluer dans le web. Amoureuse de la belle région des Laurentides, c’est tout naturellement qu’elle vient s’y établir en 2015.