Le 15 juin, l’illustratrice Isabelle Charbonneau a lancé son livre pour enfants Le P’tit Train du Nord, un projet personnel qui a pu voir le jour grâce au succès d’une campagne de sociofinancement.

Un train en partance de Mont-Laurier s’active avant le départ. « Allez, allez, tout le monde à bord, la locomotive va démarrer! », lance le conducteur. Les animaux de la région s’installent pour une aventure qui les amènera de gare en gare jusqu’à Saint-Jérôme.

« Je voulais un projet où je pouvais m’amuser comme artiste, car dans ma profession, je dois toujours répondre à une commande. En même temps, je trouvais que c’est une super belle façon de faire connaître l’histoire des Laurentides aux enfants », explique Isabelle Charbonneau, illustratrice jeunesse depuis plus de 20 ans.

À toute vapeur dans les Laurentides

Cette histoire, elle la transpose en images à partir des caractéristiques véritables de chaque gare. À Nominingue, où on retrouvait jadis un important service postal, un écureuil a les bras chargés de courrier; à Mont-Tremblant, haut lieu de tourisme de luxe, un orignal chic est accompagné de sa suite de canards, et à L’Annonciation, où l’on coupait du bois de chauffage pour l’acheminer en train vers le sud, un castor s’active à la tâche. « Tous les animaux qui décorent les pages sont des animaux des Laurentides », précise-t-elle. Les illustrations de la flore sont aussi inspirées des plantes et des arbres laurentiens.

L’auteure souhaite par ce livre faire découvrir aux enfants un pan marquant de l’histoire de la région, mais ce n’est pas la seule raison qui l’a poussée vers ce sujet. « À force de travailler sur le projet, je me suis rendu compte que le train prenait une grande place dans ma vie. Mon père prenait souvent le P’tit Train du Nord et m’a raconté beaucoup d’anecdotes. Une fois, il dit avoir vu tellement de chenilles sur la voie que le train n’arrivait même pas à monter la côte à Nominingue! »

Une histoire de solidarité

Pour concrétiser ce projet auquel elle rêvait depuis un bon moment, Isabelle a fait appel à Marie Blanchard, de la maison d’édition du Grand Élan à Sainte-Adèle. Elles ont ensuite décidé de financer la production du livre au moyen de la plateforme de sociofinancement Ulule. Quelques semaines de campagne plus tard, c’est avec grande fierté qu’elles ont annoncé l’atteinte de leur objectif. Les « donateurs » ont pu récolter leur exemplaire le jour du lancement à la gare de Prévost, où l’on expose des images du livre pendant tout le mois de juin, puis du 1erseptembre au 15 octobre.

Le livre est maintenant en vente dans les principales librairies des Laurentides ainsi que sur le site Web de Grand Élan. « Et pourquoi pas dans toutes les gares du P’tit Train du Nord? », conclut Isabelle Charbonneau.

Par Dominique Thomas

Photos : Jeff Malo