La Ville de Mont-Tremblant s’apprête à injecter 260 000$ dans son réseau de sentiers, notamment afin de construire de nouvelles pistes de vélo de montagne dans le secteur Deer Mountain. Parmi celles-ci, un nouveau sentier à sauts et à haute vitesse (flow trail) verra le jour. Afin de permettre à la communauté locale de vélo de participer à sa conception, les usagers sont invités à compléter un sondage pour déterminer les modules et les obstacles qui la composeront.

Les adeptes pourront choisir parmi trois différentes combinaisons des modules suivants: virages inclinés en terre (berms), ponts, sauts avec plateau (tabletop), murs inclinés (wall-rides), mur incliné avec extension, poutre d’équilibre (logs) et sauts doubles.

Pour participer, rendez-vous à villedemont-tremblant.qc.ca/sondage avant le 6 septembre.

« L’investissement prévu permettra de réaliser plusieurs interventions sur le réseau, tant pour augmenter le nombre de kilomètres pour le vélo de montagne que pour effectuer des travaux de mise à niveau », indique la Ville.

En parallèle, un appel de candidatures est en cours afin de former un comité consultatif auquel participeront des usagers représentant les différentes pratiques autorisées dans les sentiers. Pour proposer sa candidature: villedemont-tremblant.qc.ca/comite-sentiers (date limite le 7 septembre à midi). Les nominations seront officialisées en octobre.

Parmi les travaux prévus

  • 3 sentiers de vélo de montagne dans le secteur Deer Moutain (1 intermédiaire hiver-été, 1 intermédiaire avancé de type rustique, 1 flow-trail pour experts);
  • Revitalisation de la piste à vagues (pumptrack) Des Pins est;
  • Mise à niveau et revégétalisation (notamment la Côte à Cody et la Diable);
  • Construction d’un accès d’urgence dans le secteur Deer Mountain;
  • Sécurisation de sentiers;
  • Refonte et remplacement de la signalisation;
  • Rénovation du refuge Forget (pont Jackrabbit).

Ces sommes s’ajoutent aux travaux de réparation des dommages causés par les pluies diluviennes du 30 juin dernier. Près 200 000$ ont ainsi été investis par la Ville de Mont-Tremblant pour réparer les sentiers d’été et d’hiver du réseau municipal et du Domaine Saint-Bernard, indique-t-on.