Laurence Burton, fondatrice d’Un goût de forêt, partage ses recettes coups de cœur pour cuisiner au grand air cet hiver et mettre en valeur les ingrédients que la forêt nous offre!

Bannique sur bâton et cuisson sur feu de bois

Ingrédients pour une portion :

  • 1 tasse de farine régulière (ou de votre choix, mais elle doit bien coller une fois mouillée)
  • 1 cuillère à table (15ml) d’huile végétale (de votre choix, mais idéalement sans goût prononcé comme de l’huile de canola) ou de gras (ex : gras de canard)
  • Facultatif : 1 cuillère à thé (5ml) de poudre à pâte
  • Environ 1/3 d’eau tiède
  • 1 pincée de sel

Étapes :

Mélanger tous les ingrédients secs ensemble, puis ajouter l’huile et l’eau. Le truc est de mélanger le tout pour former une boule de pâte, mais sans trop la pétrir. Moins on pétrit la pâte, plus la bannique aura une belle texture de pain. Si on la pétrit trop, elle sera dure.

En s’aidant d’un peu de farine supplémentaire pour que la boule ne colle pas aux doigts, rouler la boule dans ses mains pour en faire un long cylindre et enrouler le tout autour d’un bâton de bois préalablement sélectionné et propre.

Cuire au-dessus du feu une dizaine de minutes ou jusqu’à ce que la bannique soit dorée et croustillante. Déguster avec une bonne tisane chaude et de la confiture !

Tisane de sapin baumier ou d’épinette

Ingrédients pour deux tasses de tisane :

  • Un bout de branche de sapin baumier ou d’épinette (de la grandeur de votre main environ)
  • Deux tasses d’eau

Étapes :

  • Récolter un bout de branche de sapin baumier ou d’épinette (de la grandeur de votre main environ) et rincez-le bien à l’eau.
  • Déchiqueter votre branche de sapin ou d’épinette en morceaux grossiers.
  • Mettre vos morceaux dans une théière, un thermos si vous êtes en camping, ou deux tasses (environ 1 cuillère à table d’aiguilles par tasse).
  • Faire bouillir environ 2 tasses d’eau, enlever du feu, puis verser l’eau bouillante dans le contenant choisi et qui contient vos aiguilles de sapin ou d’épinette.
  • Laisser infuser environ 10 minutes (idéalement dans un contenant fermé pour garder les huiles essentielles qui sentent et goûtent si bon!), puis déguster.

Truc : il n’est pas nécessaire d’enlever toutes les aiguilles des branches de sapin ou d’épinette, vous pouvez mettre des petits morceaux de branches directement dans votre contenant. Si vous décidez tout de même de détacher toutes les aiguilles du sapin ou de l’épinette, assurez-vous de bien filtrer votre tisane à la fin pour que ce soit agréable, comme on le ferait avec un thé !

Conseil : récoltez vos branches de sapin ou d’épinette dans un endroit non pollué de préférence.

Pour ajouter du sucré à la tisane : la tisane de sapin ou d’épinette se mélange très bien avec un bon miel québécois!

Filet de saumon au sapin baumier sur feu de bois

Ingrédients pour deux personnes :

  • Un filet de saumon pour deux personnes (ou d’omble chevalier ou de truite)
  • 2-3 bouts de branches de sapin baumier de la grosseur de votre main
  • Sel et poivre au goût
  • Huile d’olive
  • Quelques pincées d’épices sauvages au goût, comme du sumac vinaigrier ou du poivre des dunes (l’entreprise québécoise Gaspésie sauvage en commercialise)

Étapes :

  • Récolter 2-3 bouts de branches de sapin baumier de la grosseur de votre main et rincer à l’eau
  • Placer le filet de saumon dans un papier d’aluminium, avec des branches de sapin en-dessous et au-dessous, et recouvrir d’épices de votre choix (sel, poivre, sumac vinaigrier ou poivre des dunes) et d’un filet d’huile d’olive
  • Cuire sur une grille au-dessus d’un feu environ 15 à 20 minutes, selon la force de votre feu, la grosseur de votre filet et vos goûts personnels

Pour une version encore plus sauvage :

Au lieu du papier d’aluminium, enrober le poisson directement de plusieurs couches de branches de sapin baumier, au-dessus comme en-dessous, pour former un « fumoir », et serrer le tout avec des ficelles de corde naturelle. Déposer le tout sur une grille au-dessus d’un feu (bien s’assurer que les flammes ne touchent pas aux aiguilles). Cuire environ 20 minutes ou selon la cuisson désirée. Les arômes des aiguilles de sapin et les huiles essentielles viendront parfumer le poisson, comme dans un fumoir.

Conseil : récoltez vos branches de sapin ou d’épinette dans un endroit non pollué de préférence.

Un goût de forêt

Un goût de forêt a comme mission de faire découvrir aux Québécois les plantes sauvages comestibles, médicinales et de survie qui peuplent nos forêts. À travers des ateliers et des randonnées guidées, Laurence Burton amène les participants à reconnecter profondément avec la nature, retrouver une autonomie et une confiance en forêt. Info : ungoutdeforet.com/