L’équipe de rédaction de La Presse Touristique a assurément bien profité de la saison blanche jusqu’à présent! On vous a déniché quelques camps de base pour vous permettre de découvrir une foule d’activités en plein air et dont vous pouvez profiter à votre tour en conditions printanières, ou encore, pourquoi ne pas les ajouter à votre wish list pour l’hiver prochain!

L’appel des Conifères

Le gîte Les conifères à Saint-Adolphe est sans conteste un rendez-vous annuel pour un séjour zen. Avec ses chambres confortables et uniques, le lieu est idéal pour du télétravail ou encore pour profiter des activités au centre de plein air Saint-Adolphe : des kilomètres de sentiers très bien balisés et tracés de ski de fond, de ski nordique et de raquettes attendent les amateurs. On peut aussi opter pour le fat bike ou encore la glisse au Mont Avalanche. Après un souper dans la cuisine commune, on peut se prélasser dans le grand spa extérieur ou encore profiter du feu de foyer dans le café en lisant un bon roman. La propriétaire Catherine Simard nous accueille comme à la maison et, le matin, elle sert de délicieuses viennoiseries et un café latte to die for. Un petit truc pour être tranquille : allez-y en semaine!

Info : lesconiferes.ca/

Les Conifères, Saint-Adolphe-d’Howard. Photo : Sandra Mathieu

Découverte du secteur la Pimbina

La plupart d’entre-nous sommes familiers avec le secteur de la Diable du parc national du Mont-Tremblant. Un conseil, n’attendez plus et allez vite découvrir ce que le secteur de la Pimbina a à offrir. Lors de notre visite, le chalet nature Grive était notre camp de base pour 48 heures de pur bonheur au grand air. Un prêt-à-camper confortable au cœur de la nature avec cuisine complète, foyer au propane, une chambre fermée et des lits en mezzanine.

On a craqué pour le sentier intermédiaire l’Envol (environ 5 km aller-retour) qui nous a mené à de magnifiques points de vue sur les lacs Lajoie et Provost, ainsi que sur les collines et les lacs des environs de Saint-Donat. On y a dégusté un délicieux chocolat chaud en admirant la nature enneigée. Avec un dénivelé positif de 234 mètres, le point le plus haut s’élève à 617 mètres. C’est en raquettes que nous avons gravi le sommet et, pour la descente, nous nous sommes amusés dans la poudreuse avec une planche de glisse artisanale en bois! À noter, moyennant quelques kilomètres supplémentaires, il est également possible de découvrir le Mont de l’Envol en faisant une boucle via le refuge du Geai-Bleu. Vous êtes adeptes de rando alpine et de ski hors-piste, il y a de quoi s’amuser des heures sur les différents sommets environnants.

Quelle chance nous avons eu de pouvoir admirer le ciel étoilé dans le silence total! Une randonnée en raquettes sur le bord du lac Provost a couronné à merveille le séjour.

Info : www.sepaq.com/pq/mot/

Mont de l’Envol, Secteur la Pimbina, Parc national du Mont-Tremblant. Photo : Emmanuel Daigle

Lofts au cœur de l’action

Situés à la porte du parc de la Gatineau, les Lofts du Village offerts par le Square Old Chelsea propose 12 lofts et 9 studios qui peuvent accommoder autant le voyageur d’affaires, en quête d’un lieu paisible loin de l’effervescence de la ville, que les sportifs et les familles de passage pour des activités dans le parc de la Gatineau. Il est possible de se faire livrer un copieux repas du soir du sympathique Chelsea Pub ou de chez Biscotti & cie.

Une des unités peut même accueillir votre compagnon canin (moyennant un frais supplémentaire).

On craque pour le forfait Escapade hivernale qui comprend deux nuitées dans l’un des studios, la location de raquettes pour une journée complète et un déjeuner continental pour deux.

Info : www.loftsduvillage.ca

Les Lofts du Village, Chelsea, Outaouais