(Texte partagé par l’Agence spatiale canadienne) Les Perséides sont visibles depuis tout l’hémisphère Nord chaque année, de la fin juillet à la mi-août. De soir en soir, au début de cette période, un nombre croissant d’étoiles filantes devraient traverser le ciel. Cette année, ce spectacle atteindra son point culminant dans la nuit du 12 au 13 août.

Au point fort de la nuit, habituellement au cours des heures les plus sombres après minuit, de 50 à 80 météores à l’heure peuvent fendre le ciel. Le meilleur moment pour observer la voute céleste cette nuit-là? Entre le coucher de la lune et le lever du soleil.

Voici quelques conseils pratiques de l’ASC pour une nuit d’observation réussie.

  • Si possible, éloignez-vous des grands centres urbains. La lumière de la ville masque les météores les moins brillants. Pour augmenter vos chances de voir des étoiles filantes, rendez-vous à la campagne, là où le ciel est très noir.
  • Si vous devez utiliser une lampe de poche, appliquez-y un filtre rouge (un ballon rouge peut faire l’affaire, à défaut de mieux). La lumière blanche est très aveuglante et peut nuire à votre vision nocturne.
  • Habillez-vous chaudement. Même si les Perséides ont lieu en plein été, c’est quand même une bonne idée d’apporter des vêtements chauds (d’hiver, même!). Les nuits du mois d’août peuvent être très fraiches.
  • Installez-vous sur une chaise longue ou étendez-vous sur une couverture. Il est beaucoup plus confortable d’observer le ciel en position allongée, et une plus grande partie du ciel s’offrira à vos yeux.
  • Ayez un contenant isotherme rempli de chocolat chaud ou de café à portée de main: c’est toujours pratique pour se garder éveillé et se réchauffer!
  • Soyez patient. Il peut se passer de longues minutes avant de voir votre première étoile filante. N’abandonnez pas de sitôt… Le spectacle en vaut le coup!

Source: Ce texte a été reproduit avec l’autorisation de l’Agence spatiale canadienne. Plus d’infos ici: https://www.asc-csa.gc.ca/fra/astronomie

D’où viennent les Perséides?

La comète 109P/Swift-Tuttle est à l’origine de ce phénomène remarquable. Elle orbite autour du Soleil en laissant derrière elle de la poussière et des cailloux dans l’espace. Chaque été, la Terre croise l’orbite de la comète et passe à travers ses débris. En se désintégrant dans notre atmosphère, ils deviennent les météores (ou « étoiles filantes ») que nous voyons.

Persée: la légende que racontent les étoiles

Les Perséides semblent « pleuvoir » à partir de la constellation de Persée, d’où leur nom. À l’aube, où l’on peut voir le plus de météores, Persée est à sa hauteur maximale dans le ciel. La constellation a été cataloguée par l’astronome grec Ptolémée et tient son nom de Persée, héros de la mythologie grecque.